J’opte pour un toit en verre

J'opte pour un toit en verre

Une toiture en verre présente l’avantage de couvrir une construction tout en ne privant pas l’espace de la lumière. On pose une verrière pour constituer un puits de jour, plus ou moins important, dans une pièce sombre, au-dessus d’une terrasse ou encore pour compléter une véranda. Le verre d’un toit doit être épais (polycarbonate)pour résister aux assauts de la météo et autres, et isoler l’intérieur autant thermiquement que phonétiquement. Il faut savoir que, compte tenu du poids d’un triple vitrage nécessaire au toit en verre, il doit reposer sur une solide structure métallique et s’installe, donc, sur une construction neuve. Avant de vous décider, faites évaluer le coût des travaux par des professionnels, tels que couvreur, menuisier métallique ou concepteur de véranda.

Qui peut poser un toit en verre ?

Réaliser une verrière passe par différentes étapes dont il n’en faut négliger aucune. Exigez de l’artisan qu’il :

  • respecte la superficie des zones vitrées en fonction de l’épaisseur du verre ;
  • qu’il vous conseille sur l’utilité d’un simple, double ou triple vitrage ;
  • qu’il pose un verre autonettoyant afin qu’il conserve toute la beauté de son esthétique ;
  • qu’il vous détaille les effets chaud/froid en fonction de l’orientation.

Un toit de cette nature se réalise sur mesure par un professionnel qui tiendra compte de toutes ces exigences qui feront de cette toiture transparente un élément valorisant de l’habitation. La sécurité n’est, bien sûr, pas à oublier, de nombreux paramètres entrent en compte dans la conception d’une toiture de verre, comme son inclinaison pour l’évacuation des eaux de pluies.

J’obtiens un toit tout en transparence

Que vous souhaitiez couvrir un patio, un abri de bord de piscine ou protéger un accès, la verrière offrira tout le prestige que mérite ces espaces de détente ou de passage. Elle permet de profiter de l’environnement sans avoir à subir le vent, la fraîcheur, etc. Elle peut se concevoir en tuile de verre, un matériau très résistant et isolant. Dans ce cas, le principe de son installation est identique à celui des tuiles de terre cuite, à savoir posée ou clouée sur des liteaux. De plus, ce genre de tuiles se décline dans les modèles similaires à la terre cuite permettant de créer une « fenêtre » sur une partie du pan du toit qui éclairera les combles, un escalier, pour constituer une marquise d’entrée et couvrir la véranda.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser