Quelles plantes choisir pour sa toiture végétale ?

toiture végétale

La toiture végétale consiste à recouvrir un toit plat ou en pente d’un substrat et de végétation. Ses avantages sont nombreux : coût d’entretien faible, filtration de l’air par les végétaux pour une meilleure qualité de l’air, apport de verdure, très haute isolation thermique, réduction des eaux de ruissellement, atténuation du bruit extérieur, stockage du CO2, amélioration de la durée de vie du toit, sans oublier le côté très esthétique de la toiture végétale. Mais quelles plantes choisir pour la réaliser ? Le choix se fait en tenant compte du type de toiture que l’on souhaite installer.

Pour une toiture végétalisée extensive

Les possibilités sont ici limitées par le fait que le substrat utilisé est assez fin, mais l’un des avantages est que les plantes demandent peu d’entretien et de terre. Il est préférable d’opter pour des herbes, des herbes aromatiques, des plantes grasses comme les mousses ou le sedum.

Le sedum comporte environ 400 variétés qui, même si elles appartiennent à la même famille, sont malgré tout très variées, ce qui permet, en les mélangeant, d’apporter de la diversité et de la couleur au toit. Pour les choisir, il faut prendre en compte leur résistance au froid en hiver et à la chaleur en été, l’entretien nécessaire, plus ou moins important mais en général assez limité, l’aspect esthétique et le prix.

Pour une toiture végétalisée intensive

Ici, l’épaisseur du substrat végétal est plus importante, ce qui permet aux racines de se développer. Il est alors possible de faire pousser tout type de végétaux sur la toiture, pour la faire ressembler à un véritable jardin. Mais certains végétaux sont déconseillés, comme le bambou, en raison de son développement exponentiel.

Il faut savoir que l’humidité est l’une des principales causes d’échec de la culture sur toit, mais certains végétaux sont alors mieux adaptés que d’autres, s’accommodant mieux de la fraîcheur et de l’ombre ; c’est le cas des fougères, de l’Acaena buchananii avec son feuillage bleuté et persistant, de la Cymbalaria muralis avec ses fleurs mauves, du Fragaria chiloensis ou fraisier du Chili aux fruits comestibles ou encore de l’Ajuga reptans, la bugle rampante.

Pour une toiture végétalisée semi-intensive

Avec cet entre-deux, l’épaisseur moyenne de substrat est de 15 à 30 centimètres, ce qui permet de faire pousser la plupart des végétaux, à l’exception des arbres. Mais de petits arbustes peuvent y trouver place. Différents végétaux peuvent être mélangés pour créer un espace à son goût.

Si vous avez besoins des services d’un professionnel pour réaliser un toit végétal, vous trouverez toutes les coordonnées nécessaires dans l’annuaire du site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser