Tout savoir sur la rentabilité des panneaux photovoltaïques

panneaux photovoltaïques

Investir dans le photovoltaïque n’est pas a priori quelque chose d’évident. L’offre apparaît assez incompréhensible, entre la législation constamment modifiée, les possibles arnaques et les nombreux paramètres à prendre en considération. Voici un aperçu des éléments auxquels vous devriez porter attention pour parvenir à vous faire une idée de la rentabilité des panneaux photovoltaïques.

En quoi consiste l’autoconsommation ?

Il est possible de réduire considérablement sa facture d’électricité (d’environ 20-45%) en ayant recours à l’autoconsommation d’électricité. Cette pratique est encouragée par l’État depuis mai 2017. Imaginez une économie de 25% sur vos factures, pendant les 25 prochaines années… !

L’électricité produite soi-même grâce à des panneaux photovoltaïques peut être utilisée pour alimenter son habitation (ordinateur, eau chaude, chauffage, cuisson, éclairage, etc.). L’énergie peut aussi être stockée dans des batterie qui permettront de reporter la consommation à plus tard. La production en surplus peut être vendue au tarif (2018) de 10 euros par kWh.

La vente totale de la production

Lorsque la totalité de la production est injectée dans le réseau électrique, sans avoir à alimenter un logement, cela constitue un investissement lucratif.

Estimer sa future production

Avant d’investir dans ce type de système, il est judicieux d’estimer la production en fonction de la puissance de l’équipement et de l’ensoleillement. Ce qui peut varier largement d’une région à l’autre. La France est découpée 4 zones géographiques :

  • Le Nord Est, qui reçoit moins d’ensoleillement sur une base annuelle, bénéficie d’une production allant de 800 à 1 000 kWh / kWc.
  • Une production de 1 000-1 100 KWk / KWc est obtenue dans la zone allant de la Bretagne à Haute-Savoie.
  • La zone Sud-Ouest assure une production annuelle allant de 1 100 à 1 200 kWh / kWc.
  • Quant à la zone Sud, disposant de davantage d’ensoleillement, elle permet d’envisager une production moyenne oscillant entre 1 200 et 1 400 kWh / kWc.

Les toits les mieux adaptés

Pour tirer le meilleur parti des fonctionnalités d’une telle installation, il est recommandé que les panneaux soient orientés plein sud, en évitant les ombrages tels que les arbres et d’autres maisons, avec une inclinaison optimale de 30-35 degrés.

Certaines couvertures conviennent moins (elles complexifient l’installation), notamment les toitures en zinc, ardoises, shingle, chaume et tuiles en goudron.

L’installation sur des maisons de 2 étages ou plus engendre des surcoûts, en raison d’un échafaudage particulier devant être déployé. De plus, les combles isolés à l’aide de revêtements multicouches risquent d’engendrer des problématiques d’isolation.

Le calcul de la rentabilité

Les panneaux photovoltaïques constituent une solution rentable, peu importe la zone géographique où ils sont installés. Les gains nets peuvent différer et représenter une rentabilité variable d’une zone à l’autre.

En comptant sur les services d’un bon installeur, qui sera en mesure de vous fournir du matériel de qualité, vous pourriez évaluer que des panneaux deviendront rentables à partir d’une production de 1 000 kWh / kWc. Pour cela, vous devriez budgéter environ 15 000 euros pour un projet d’installation de panneaux correspondant à une surface s’étendant entre 30 et 40 mètres carrés de toiture. Le tout devrait se rentabiliser au bout d’une dizaine d’années, à condition de ne pas avoir effectué d’emprunt bancaire.

Pour repérer aisément des entrepreneurs spécialisés dans la vente et la pose de panneaux photovoltaïques, et obtenir des devis, référez-vous à l’annuaire de notre site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser