L’arêtier

L’arêtier

Qu’est-ce que l’arêtier ?

L’arêtier est un terme qui fait référence à la toiture d’un bâtiment et aux éléments qui la composent. Notamment la charpente et la couverture. Plus précisément, l’arêtier est un angle saillant résultant de la rencontre des deux pans ou versants d’une toiture. Il peut être constitué de matériaux différents tels que des ardoises, des tuiles plates ou mécaniques.

Ce mot est familier dans le langage des couvreurs car il désigne les points singuliers de la couverture demandant une vigilance accrue. C’est un élément essentiel puisqu’il participe à l’étanchéité de la toiture.

Il existe différents types d’arêtiers :

  • Parmi eux, l’arêtier en charpente qui forme l’arête de la croupe d’un toit dans le cadre de la conception d’une toiture à trois ou quatre pans.
  • L’arêtier en couverture fait lui référence à l’ouvrage d’étanchéité entre les deux versants qui forment un angle saillant.

Dans un cas comme dans l’autre, les tuiles d’arêtier sont scellées avec du mortier, mélange de ciment et de chaux empêchant la pénétration des eaux de ruissellement, ou bien à sec. Ce dernier terme signifie que les faîtières sont fixées à l’aide de clips ou de clous ou bien sont collées avec du mastic polyuréthane.

La mise en œuvre des arêtiers

La pose d’un arêtier est délicat. Elle obéit à certaines règles afin d’éviter les désagréments plutôt que de tenter d’y remédier une fois que le mal est fait.

  • Ainsi, pour éviter que l’eau ne s’infiltre dans la toiture, la pose des tuiles doit se faire à l’encontre des vents dominants.
  • En respectant un recouvrement de dix centimètres et en les scellant entre elles avec du mortier mis en place par temps sec. C’est-à-dire à une température extérieure comprise entre trois et vingt-neuf degrés.
  • Notez-bien que le mortier doit être parfaitement dosé. Si ce n’est pas le cas, il peut se fissurer ou éclater et perdre ainsi de son étanchéité.
  • Enfin, une précaution s’impose. Celle de surveiller la bonne tenue du scellement. Car, avec le temps, une tuile peut se desceller et tomber. Dans sa chute, elle peut blesser quelqu’un.

La pose des arêtiers est donc un travail méticuleux nécessitant un réel savoir-faire. C’est pourquoi, il est conseillé de prendre l’attache d’une entreprise spécialisée qui répondra à vos questions ou vous aidera dans la réalisation de cette manœuvre.

Pour en savoir plus

Articles en relation