Tout savoir sur la toiture à quatre pans

toiture quatre pans

La toiture à quatre pans est particulièrement esthétique, permettant de changer de la traditionnelle toiture à deux pentes qui est une forme de charpente si répandue en France. En outre, son avantage est de permettre la construction de déports de toit supérieurs à 60 cm, afin de créer de l’ombre pour les murs pendant les fortes chaleurs.

Le principe de la toiture à quatre pans

La toiture à quatre pans est tout simplement une toiture à deux pentes, dans laquelle des croupes viennent prendre la place des pignons. Charpente et couverture doivent alors être adaptées en conséquence.

La charpente d’un toit à quatre pans

Il existe deux types de charpente : celle traditionnelle et celle industrielle. Dans le premier cas, pannes et chevrons viennent s’appuyer sur des fermes, afin de créer un quadrillage indispensable pour supporter le poids de la toiture. Dans le second cas, des éléments préfabriqués sont triangulés et unis par des connecteurs ; chaque triangle constitue une fermette complète, laquelle va conférer au toit une pente visible de l’extérieur. Vous pouvez éventuellement choisir le bois pour la charpente industrielle, de plus en plus répandu et financièrement plus accessible, mais qui a l’inconvénient de rendre les combles inhabitables à moins de réaliser des travaux supplémentaires assez importants.

Les éléments constitutifs du quatre pans

Dans un toit à deux pans, les murs porteurs latéraux montent jusqu’au faîtage de la toiture afin de constituer un pignon. Dans le cas d’une toiture à quatre pans, les deux principaux versants du toit continuent au-delà de l’arase des murs latéraux. Avec une partie deux pans coupée en angle, le faîtage est en effet moins long que la base, les croupes venant clôturer chacun des plan latéral, afin de créer un versant. On appelle arêtier la partie qui joint les deux pans. A l’instar d’un toit deux pans, celui à quatre pans peut être droit ou brisé, avec une modification de la ligne de pente à un endroit quelconque du versant. Quant aux tuiles, il faut assurer leur étanchéité au niveau de l’arêtier par des tuiles spécifiques, qui vont venir couvrir l’angle saillant sur toute la hauteur de l’arêtier. Si le règlement municipal l’autorise, les deux pans peuvent être réalisés dans une couleur et les deux croupes dans une autre, avec toutefois le même profil d’éléments de couverture.

Si vous souhaitez faire réaliser une toiture à quatre pans pour votre maison, vous pouvez faire appel à un professionnel dont vous trouverez les coordonnées dans l’annuaire du site.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser