Toiture et amiante

désamiantage

L’amiante a été utilisé dans la construction de toiture en fibrociment pendant de nombreuses années. Si le fibrociment utilisé à l’heure actuelle est autorisé, c’est parce qu’il n’en contient plus. Pourquoi l’amiante a-t-il été interdit ? Comment savoir si ma toiture en contient ? Si oui, que dois-je faire ? Voici une réponse à toutes ces questions sur les toitures fabriquées avec de l’amiante.

Quels sont les risques ?

L’usage de l’amiante dans la construction est interdit depuis 1997. Longtemps favorisé, l’usage de ce type de plaques de fibrociment a vite révélé trois défauts majeurs :

  • elles deviennent poreuses et perméables avec le temps.
  • si elles ne sont pas entretenues, les toitures qui en contiennent s’abîment très rapidement
  • l’amiante est un matériau cancérigène qui peut créer de graves lésions pulmonaires.

Comment savoir si ma toiture en contient ?

Tous les logements construits avant 1997 doivent être soumis à un diagnostic amiante avant d’être vendus. Celui-ci est obligatoire lors de la vente, mais il est largement recommandé pour tous les propriétaires de logement d’avant 1997. Il est important de réaliser ce diagnostic pour la sécurité de ceux qui vivent dans ce logement, avant de vouloir nettoyer ou rénover sa toiture. Le diagnostic ne prend qu’une demi-journée pour un logement standard et permettra d’avoir la preuve que le logement ne contient pas d’amiante. Dans le cas contraire, il sera important de réaliser les travaux obligatoires dans les plus brefs délais.

Que faire si ma toiture contient de l’amiante ?

Dans ce cas, il est obligatoire de faire réaliser un désamiantage ou un confinement de son toit. Voici les deux techniques légales, leurs avantages et leurs inconvénients.

  • Désamiantage : C’est un procédé lourd et complexe car il implique la désinstallation minutieuse des plaques de fibrociment et l’achat et l’installation de nouvelles plaques. Il faut également payer pour se débarrasser des déchets amiantés et pour la procédure légale.
  • Confinement : Cette solution revient moins cher que le désamiantage. Elle consiste à recouvrir les plaques de fibrociment par du béton élastomère. Ce procédé permet de confiner totalement les plaques de la toiture et d’empêcher les fibres d’amiante de se détacher.

Qui peut me conseiller ?

Consultez un professionnel présent sur l’annuaire du site vous permettra d’avoir plus de détails et de connaître les prix des différentes opérations. Cherchez le professionnel le plus près de chez vous et faites réaliser votre diagnostic ou vos travaux de désamiantage ou de confinement par un artisan qualifié et compétent.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser