La tuile à emboîtement

La tuile à emboîtement

Les tuiles à emboîtement constituent le matériau de recouvrement de toiture le plus répandu en France. Ce type de tuiles s’avère facile à poser, résiste aux vents, est étanche, en plus d’être beaucoup plus économique que les tuiles traditionnelles (canal ou plates). Depuis une cinquantaine d’années, le produit a largement gagné en finesse de patines, pour se faire aussi élégant et esthétique que les tuiles plus anciennes.

Inventée il y a plus de 175 ans

La tuile à emboîtement a été inventée en 1840 par François-Xavier Gilardoni dans sa tuilerie d’Altkirch. Les pannes flamandes traditionnelles, qui comportent un bourrelet sur un des côtés, l’ont inspirées pour façonner cette tuile permettant de s’emboîter aisément les unes dans les autres.

Cette tuile est vite devenue très populaire, étant donné que l’emboîtement en simplifie la pose. Dix ans après sa conception initiale, l’emboîtement de départ a été amélioré, pour devenir double, et donc beaucoup plus solide et étanche. Au bout de quelque temps, toutes les tuileries du pays se sont mises à en fabriquer !

À partir du 19e siècle, avec la mécanisation des tuileries, le pressage mécanique de tuiles ainsi que la standardisation des dimensions de ce type de produits, la tuile a emboîtement a été également désignée sous le nom de « tuile mécanique ».

Par la suite, le même principe d’emboîtement a été étendu aux tuiles canal. Les facilités que fournissent l’emboîtement ont également été appliquées dans la fabrication de tuiles en béton.

Les principaux avantages

  • Il est possible de recouvrir quasiment n’importe quelle pente de toit, allant de 20 à 60 degrés, avec la tuile à emboîtement.
  • Après presque deux siècles d’utilisation, cette tuile a fini par s’adapter à tous les styles d’architecture régionaux, revêtant même des patines qui lui confèrent un aspect aussi ancien et authentique que les immeubles patrimoniaux.
  • Il s’agit d’un produit économique. En effet, grâce à sa configuration emboîtable, cela contribue à réduire le recouvrement, tout en augmentant les capacités d’étanchéité. Avec cette tuile qui s’avère deux fois plus légère et plus rapide à poser, recouvrir une toiture nécessite moins de tuiles au mètre carré. Moins de poids sur la couverture sous-entend une charpente plus légère. Par conséquent, les économies s’effectuent autant en termes de matériaux que de main-d’œuvre.
  • Ce produit est garant d’une étanchéité accrue : celle-ci est assurée par un double, voire triple emboîtement. L’évacuation de l’eau de pluie ou encore de la neige fondue s’effectue rapidement grâce à la forme de cette tuile.
  • L’emboîtement des tuiles les unes dans les autres a pour effet d’offrir une bonne résistance aux intempéries et aux vents.

N’hésitez pas à consulter l’annuaire de notre site pour découvrir quels sont les tuileries fabriquant ces produits, et spécialistes œuvrant dans votre région en mesure de vous aider avec votre projet de toiture.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser