La tuile panne

tuile panne

Les caractéristiques de la tuile panne

La tuile panne est une tuile particulièrement bien adaptée aux toits présentant une faible, voire une très faible pente. Commercialisée depuis une dizaine d’années, elle est dotée d’un double recouvrement transversal et d’un double emboîtement longitudinal. Ce sont ces deux caractéristiques qui, alliées à un système de chicane, permettent de reconduire les eaux en direction du centre de la tuile. Ainsi, aucune stagnation des eaux de pluie n’est possible. Elles se posent à joints droits. Quatorze tuiles et demi sont nécessaires pour couvrir 1 mètre carré de toiture. Toutes les caractéristiques de cette tuile sont régulées et contrôlées par la norme NF EN 1304.

Proposées en différents coloris, les tuiles panne donnent un esthétisme certain à la toiture. Déclinées en rouge, rouge satiné, rouge nuagé, cuivré, amarante, brun foncé, havane, ardoisé ou anthracite, vous trouverez facilement le coloris qui se mariera avec le reste de votre construction. Ce type de tuile est généralement affecté aux couvertures de bureaux, de commerces, d’équipements sportifs ou administratifs, d’hôtels, de maisons individuelles ou de logements collectifs.

Les recommandations à suivre avant la pose d’une tuile panne

La ventilation entre les tuiles doit être assurée par une entrée d’air en partie basse et une sortie d’air en partie haute de la couverture. Celle-ci est rendue possible par l’utilisation de tuiles de ventilation disposées en quinconce sur une ligne haute et une ligne basse. Les tuiles panne permettent de se protéger contre les éléments tels que le vent ou la pluie. Mais, en cas de neige poudreuse soufflée, l’étanchéité n’est plus assurée. C’est pourquoi, il est recommandé d’avoir recours à un écran, souple de préférence. Ce dernier doit être fixé tendu sur les chevrons à l’aide d’une contre latte de 20 millimètres au minimum. Cette dernière se pose sur le chevron sur lequel viendra se fixer le linteau.

Enfin, concernant l’isolation thermique, le dessous des tuiles ou de l’écran ne peuvent en aucun cas entrer en contact avec l’isolant. Il est en effet préconisé de laisser un espace de 20 millimètres minimum pur assurer la ventilation. La pose d’une tuile panne requiert donc une certaine aptitude, de la patience et de la dextérité.
C’est pour ces raisons qu’il est vivement recommandé de vous rapprocher d’un professionnel qui saura vous conseiller et réaliser la confection de votre couverture.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser